Acheter la villa de ses rêves, effectuer un investissement immobilier sont des projets importants. Il ne faut alors pas partir sur de mauvaises bases puisque cela amènerait des suites néfastes : un emprunt à un taux d’intérêt trop important, un prêt immobilier mal adapté… Cela peut diminuer significativement votre budget de fonctionnement. Il y a aujourd’hui un métier de conseil en financement : le courtier en prêt immobilier.

Qu’est ce qu’un courtier en pret immobilier à Nimes ?

Faisant parti de la très règlementée famille des métiers de la banque, un courtier en pret immobilier est qualifié d' Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement (en abrégé IOBSP).

A compté du premier Janv. 2013, le courtier en prêt immobilier à Nimes est dans l'obligation de posséder une attestation de compétence professionnelle et être immatriculé au Registre des Intermédiaires maintenu par l'ORIAS, institut de contrôle.

Le courtier en prêt immobilier à Nimes est un intermédiaire entre l'acquéreur et la banque. Il cherche pour le compte de son client le montage de financement le plus adapté que ce soit pour l'acquisition et le budget du client.

Pourquoi confier la négociation de son prêt à un courtier en prêt immobilier à Nimes comme Sauvéo ?

Faire appel à un courtier en prêt immobilier à Nimes comme Sauvéo vous permettra un gain de temps et d'argent. En effet la personne cherchant un prêt n’aura pas à aller voir plusieurs organismes bancaires. Le courtier en pret à Nimes peut le faire sur tout votre département du Gard et possiblement tout le territoire Français. Sauvéo mettra les banques en face à face dans le but d'obtenir le taux d’intérêt le plus avantageux.

Vous économisez également car en son titre de spécialiste du secteur, Sauvéo sait se procurer des taux d’emprunts plus attrayant grace à son expérience du marché et les liens qu’il entretient avec les différents établissements bancaires.

Le courtier en pret immobilier à Nimes, donc Sauvéo, vous présente des solutions de crédit adapté. Ainsi, Sauvéo s'applique à tenir compte les particuliarités de son client. L'acquéreur devra lui transférer chacun des documents qui autoriseront un développement de son besoin de financement et la création de son dossier : salaire, quel type de contrat de travail, situation familiale, actifs, dettes ... Tout ces points permettent au courtier en prêt immobilier à Nimes de dire particulièrement si le projet est praticable mais aussi avant cela, de chiffrer une enveloppe budgétaire. Sauvéo peut pareillement recommander plus globalement l'acheteur l'aidant ainsi à réaliser son financement.

Rémunération du courtier en prêt immobilier à Nimes

Le courtier en pret immobilier à Nimes est rémunéré par la banque sous la forme d’une commission bancaire qui est calculée sur un pourcentage du montant du financement. Elle est établie selon la convention de partenariat liant le courtier en pret immobilier à Nimes et la banque du Gard ou du Languedoc Roussillon . Cette commission peut être plafonnée.

Ces émoluments se rapportent au travail de fournisseur de client réalisé par le courtier en pret à Nimes. Cette commission prend en compte les frais de commercialisation avancés par le courtier .

Le courtier en prêt immobilier à Nimes est également rétribué par l'acheteur. Sauvéo facture des frais de dossier qui se rapportent au travail de conseil auprès de l'acquéreur.

Le conseil du courtier en prêt immobilier à Nimes inclut la dispense à l'acheteur d'éléments par exemple sur le marché, l'analyse de la situation fiscale, l’établissement d’une enveloppe de crédit en rapport aux informations financières qui lui ont été fournies.

Le courtier en pret immobilier à Nimes ira ensuite étudier le taux le plus favorable et effectuer un contrôle de différentes offres bancaires. Le choix de la banque ne doit pas s'évaluer exclusivement sur le taux d’intérêt. Il doit également prendre en compte la comptabilité entre l'achat et le positionnement stratégique de la banque.

Aucun frais de dossier ne sera être reversé au courtier en pret immobilier à Nimes préalablement au déblocage des fonds ou la régularisation de l’acte authentique.