Réaliser son 1er achat, effectuer un investissement immobilier se préparent sur du long terme. Il ne faut donc pas se tromper car cela amènerait des répercutions ennuyeuses : un emprunt à un taux d’intérêt trop haut, un prêt immobilier mal adapté… Cela pourrait réduire de beaucoup votre budget de fonctionnement. Il y a aujourd’hui un métier de conseil financier : le courtier en prêt immobilier.

Qu’est ce qu’un courtier en pret immobilier à Avignon ?

Faisant parti de la très stricte famille des professionels de la finance, un courtier en pret immobilier est un Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement (autrement nommé IOBSP).

A compté du premier janvier 2013, le courtier en prêt immobilier à Avignon est dans l'obligation d'avoir une attestation de compétence professionnelle et être immatriculé au Registre des Intermédiaires centralisé par l'ORIAS, structure de surveillance.

Le courtier en prêt immobilier à Avignon fait le lien entre l'acquéreur et la banque. Il étudie pour vous le mode de credit le plus approprié à la fois à l'achat et à la fois aux revenus du client.

Pourquoi confier son dossier de credit à un courtier en prêt immobilier à Avignon comme Sauvéo ?

Se faire aider d'un courtier en prêt immobilier à Avignon comme Sauvéo vous permet de gagner du temps et de l’argent. En effet la personne en recherche d'un prêt n’aura plus besoin de voir plusieurs banques. Le courtier en pret à Avignon s’en charge pour tout votre département du Vaucluse et potentiellement toute la France. Sauvéo mettra les organismes bancaires en face à face pour obtenir le taux d’intérêt le plus intéressant.

Vous économisez pareillement car en sa qualité de professionnel du secteur bancaire, Sauvéo peut soutirer des taux d'intérêts plus attractifs grace à son jugement du secteur et les relations qu’il entretient avec les divers établissements bancaires.

Le courtier en pret immobilier à Avignon, donc Sauvéo, vous soumet des possibilités de crédit personnalisé. Ainsi, Sauvéo se concentre à prendre en compte les précisions de son client. L'acquéreur devra lui transférer chacun des points qui autoriseront un développement de sa nécessité de crédit et la constitution de son dossier : salaire, situation professionnelle, marié ou non, actifs, passifs ... Tout ces points permettent au courtier en prêt immobilier à Avignon de prévoir principalement si le projet est accessible mais également avant cela, de quantifier un budget global. Sauvéo pourra également conduire l'acquéreur pour l’aider à réaliser son financement.

Paiement du courtier en prêt immobilier à Avignon

Le courtier en pret immobilier à Avignon est rémunéré par la banque sous la forme d’une commission bancaire qui représente un pourcentage du financement. Cet intéressement est convenu lors de la convention de partenariat signée entre le courtier en pret immobilier à Avignon et la banque du Vaucluse ou de Provence Alpes Cote d'Azur . Cette commission est plafonnée.

Ces gains se rapportent au métier d'apporteur de client accompli par le courtier en pret à Avignon. Cette prime intègre les frais de commercialisation pris en charge par ce dernier et non par l'organisme bancaire.

Le courtier en prêt immobilier à Avignon pourra être de plus payé par l'acheteur. Il touche des frais de dossier qui sont liés à l’activité de conseil auprès du client.

Le conseil du courtier en prêt immobilier à Avignon englobe la fourniture au client d'éléments particulièrement sur le marché, la consultation de la situation financière, l'élaboration d’une enveloppe de financement à la vue des éléments financiers qui lui ont été fournis.

Le courtier en pret immobilier à Avignon va par la suite examiner le taux le plus favorable et réaliser une analyse de multiples offres bancaires. Choisir un prêt ne doit pas se faire seulement sur le taux d’intérêt. Est aussi pris en considération, la comptabilité entre l'acquisition et la vision stratégique de la banque.

Les frais de dossier ne peuvent être reversés au courtier en pret immobilier à Avignon en amont du déblocage des fonds ou la régularisation de l’acte authentique.